La première année de Tai Chi à l’Institut

 

La rentrée signe l’arrivée de l’automne et pour la tradition chinoise c’est le moment privilégié pour un retour à soi.
Rien de mieux que la pratique du Tai Chi pour y parvenir et créer les conditions d’une réelle remise en forme.

L’enseignement proposé par l’Institut est structuré en groupes de niveaux afin de garantir un apprentissage progressif et cohérent.
Adapté au public occidental, chaque élément pédagogique est expliqué et détaillé : l’enseignement de l’Institut ne laisse pas l’élève dans une transmission imprécise où seules l’imitation et la foi servent de guide.

 

Les contenus de la première année

La première année de cours de Tai Chi s’articule autour de 5 grands chapitres essentiels qui installent les bases de la pratique :

  • Les 24 exercices taoïstes
  • Les techniques énergétiques fondamentales 
  • Les qi gong
  • La méditation taoïste.
  • La forme de Tai Chi (enchaînement de mouvements)
  • Les 24 exercices taoïstes
    Les cours débutent toujours par quelques-uns de ces exercices. Ils travaillent sur l’étirement et le rééquilibrage des chaînes musculaires, assouplissent les articulations, établissent un lien entre respiration et mouvement et favorisent le recentrage ainsi que la détente. Ils sont aussi réputés en médecine chinoise pour rééquilibrer les 12 méridiens utilisés en acupuncture. Faciles à mémoriser, ils peuvent être rapidement pratiqués de façon autonome.
  • Les techniques énergétiques fondamentales
    La pratique du Tai Chi se construit tout d’abord à partir des référents que sont l’enracinement, la verticalité, la conscience de l’axe, la perception de l’énergie et la détente. Ces différents aspects sont abordés méthodiquement avec des exercices spécifiques afin d’en faire une expérience claire et durable. Ils deviennent une sorte de boussole intérieure, guidant la personne dans sa pratique en lui fournissant les moyens de s’autocorriger et ainsi de progresser.
  • Les Qi Gong
    Ils permettent d’intégrer en un tout cohérent et unifié les différents aspects développés dans les pratiques énergétiques fondamentales décrites précédemment. Le pratiquant fait alors l’expérience d’un état d’être dont les conséquences sont en même temps l’enracinement, la conscience de l’axe et la perception de l’énergie. Dans un deuxième temps, ils favorisent une exploration fine des tensions, des compensations mises en place et des efforts inutiles que nous fournissons pour tenir debout… Il devient alors possible de réorganiser notre structure et d’affiner notre schéma corporel. La conséquence immédiate est une meilleure circulation de l’énergie.

  • La méditation taoïste
    La méditation taoïste comprend plusieurs niveaux. Le premier développe la capacité à fixer l’attention et à la stabiliser dans le temps. C’est une présence à soi, dégagée de toute intention et laissant l’esprit ouvert à la réalité du moment. Dans un deuxième temps, cette capacité d’attention est orientée vers des pratiques énergétiques plus profondes.
  • Le Tai Chi
    La Forme de Tai Chi de style Yang Originel est un enchaînement de mouvements codifiés, lents et fluides. La première année est consacrée à la mémorisation de la première partie de la Forme. Tous les mouvements sont détaillés et testés afin d’en comprendre les clés énergétiques et structurelles. Une fois mémorisée, elle devient le support d’intégration de toutes les techniques abordées précédemment.
  • Cours théorique
    Afin d’élargir la compréhension de la pratique, il est proposé un cours théorique en lien avec les acquisitions de l’année. Cet éclairage permet de comprendre la logique de la progression ainsi que les relations entre le Tai Chi de style Yang originel et la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Le Tai Chi, un art de vivre
Le Tai Chi agit sur les plans physique, énergétique et psychique. Sa pratique rééquilibre la structure corporelle, rétablit une unité, efface les compensations et les tensions du quotidien, améliore le rapport à soi et à l’environnement. Il permet aussi une meilleure gestion du stress et des émotions.
Dans l’ambiance sereine de la salle, exclusivement dédiée aux pratiques énergétiques chinoises, un cours de Tai Chi est un moment de présence à soi et de partage, sans notion de jugement ni de performance.
La pratique est ouverte à tous, sans condition physique particulière. 

                                                                                                                                                              Stéphane.

Tous les articles en cliquant ici