Lecture directe

Au fil des siècles, les courants, alchimiques, médicaux et spirituels se sont emparés des hexagrammes et des trigrammes ainsi que de leurs diverses organisations, car ces systèmes représentaient l’aboutissement de millénaires d’observations des comportements humains et des lois de la nature.

La rigueur de celui-ci et son universalité leur permettait d’utiliser ces supports afin de véhiculer de façon synthétique et parfois cryptée une vision du monde ainsi que des enseignements spécifiques et parfois secrets.

Seul matériau incontestable, l’Hexagramme est un symbole qui va bien au-delà du texte.
Possédant un sens universel, indépendant des traductions et commentaires, il permet à chacun d’entrer progressivement en relation avec son propre inconscient et d’accéder ainsi aux richesses qu’il recèle.
Une utilisation efficace du Yi King ne peut s’appuyer que sur une lecture directe de l’Hexagramme. Et cette analyse se fonde nécessairement sur la compréhension des constituants de base que sont les trigrammes et les traits.

Fondée sur la Tradition énergétique chinoise, sur la pycho-énergétique ainsi que sur la psychologie contemporaine, la lecture directe intègre la symbolique traditionnelle et permet de transcrire en termes précis et utilisables le langage des Hexagrammes.

Le texte « traditionnel « , avec la richesse de ses métaphores, n’intervient qu’en complément à la lecture directe.

L’enseignement de l’Ecole Française n’aborde pas l’aspect divinatoire du Yi King mais s’oriente essentiellement vers une perspective de développement de la personne et d’aide au changement.

Cet enseignement est ouvert à tous.