Les Qi Gong thérapeutiques

 

…4/4

 

Les Qi Gong thérapeutiques

Actuellement, de très nombreux hôpitaux comportent des secteurs dédiés à la pratique du Qi Gong en complément à la MTC et les protocoles de soins deviennent de plus en plus précis et rigoureux. Nombres de recherches et statistiques sont menées sur l’intérêt prophylactique et thérapeutique de cette discipline et le lien entre Qi Gong et Médecine Traditionnelle Chinoise est devenu de plus en plus étroit et fécond.

Il ne passe guère un mois en Chine où ne sortent des études hospitalières qui démontrent l’impact favorable sur l’état de santé des patients, évitant les rechutes et participant au maintien d’un état de santé global, le tout sans coûter un centime ou presque.
De nombreuses études aux USA, Japon, Corée du sud et aussi en Europe viennent régulièrement confirmer les bienfaits de la pratique du Qi Gong.
Ces études mettent en évidence une amélioration des systèmes respiratoire et cardiaque ainsi qu’un renforcement des défenses immunitaires. La pratique du Qi Gong est aussi largement diffusée en milieu hospitalier dans le cadre des soins post-opératoires et notamment dans l’accompagnement des chimiothérapies et radiothérapies, en association avec l’acupuncture et la phytothérapie.

Comme nous l’avons vu précédemment, les exercices de Qi Gong proviennent de disciplines martiales, spirituelles et médicales. Pour les deux premières, ils étaient des exercices complémentaires à une pratique spécifique. Seul le courant médical en a fait une discipline à part entière avec pour cadre les théories de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

La pratique du Qi Gong 

Une utilisation efficace du Qi Gong repose sur 3 phases :

  •  Le diagnostic énergétique
  •  Le choix des exercices
  •  La pratique.

A ce jour, l’immense majorité des enseignants en occident n’est formée qu’à la partie « exercices » et malheureusement pas au diagnostic. Or, cet aspect du Qi Gong est essentiel à une pratique cohérente et efficace. Il existe bien sûr des Qi Gong généralistes bénéfiques à tous mais ils ne sont pas très nombreux. Il est donc important que chacun puisse déterminer les Qi Gong dont il a besoin, en fonction de son équilibre énergétique.
La pratique des Qi Gong thérapeutiques nécessite de se tourner vers un enseignant formé à la médecine chinoise appliquée au Qi Gong et capable d’orienter précisément le pratiquant dans l’organisation de son travail. Il est aussi nécessaire que le pratiquant acquiert progressivement les éléments de diagnostic fondamentaux afin de développer son autonomie.

En respectant cela, le Qi Gong est un formidable outil de rééquilibrage énergétique accessible à tous.©

 

4/4

Jean Pierre

Tous les articles en cliquant ici