Nouvel An en Chine

Quelques coutumes liées au Nouvel An en Chine

nouvel an chinois

Le signe de la nouvelle année

En Chine, le Nouvel An marque aussi le premier jour du printemps.
Il tombe cette année le 1er février. Cette date est mobile puisque calculée à partir d’un calendrier qui fusionne les rythmes du cycle solaire et ceux du cycle lunaire (voir l’article sur le Nouvel An chinois).

Pour la tradition chinoise, chaque année porte un nom obtenu par la conjugaison de trois paramètres :

– l’un des douze animaux du zodiaque (Rat, Buffle, Tigre, Lapin, Dragon, Serpent, Cheval, Chèvre, Singe, Coq, Chien, Cochon)

– l’un des 5 éléments (Bois-Feu-Terre-Métal-Eau)

– une polarité Yin ou Yang.

Cette combinaison est supposée décrire les qualités énergétiques de la nouvelle année (voir l’article sur le Calendrier chinois).

L’année 2021 fut celle du Buffle de Métal Yin, l’année 2022 sera donc celle du Tigre d’Eau Yang. Comme pour toutes ces conjonctions, celle-ci ne se reproduira que dans 60 ans.

Préparatifs du Nouvel An en Chine

La semaine qui précède le nouvel an est nommée le « petit nouvel an ». Durant cette semaine, on se livre à un grand nettoyage de la maison, voire de la rue.

Puis se déroule un rituel d’adieu à Zaowangye, dieu du foyer. Celui-ci est supposé retourner au paradis de l’Empereur de Jade afin de faire un rapport sur le comportement de chaque membre de la maisonnée. Pour se concilier le dieu du foyer et s’assurer un rapport élogieux, les membres de la famille lui font des offrandes de nourriture et d’encens et parfois étalent du miel sur sa bouche afin que les paroles qui en sortent ne soient que douceur et gentillesse. Il reviendra le soir du réveillon pour passer une année de plus dans la famille. 

Il convient de s’attirer les bonnes grâces de cette divinité du foyer car son rapport à l’Empereur de Jade se traduit par des punitions en cas de mauvais comportement. Un texte de l’époque des Jin (265 à 420), fixait le barème des punitions à 3 jours de vie en moins pour une petite faute et 300 jours pour une grosse faute… 

Le jour du réveillon est consacré à la décoration de la maison. Des idéogrammes auspicieux et des vœux sur papier rouge, symbole de chance, sont disposés dans les différentes pièces. Ceux-ci reprennent en général les thèmes de bonheur et de prospérité. Deux grandes bandes de papier rouge sur lesquelles sont calligraphiées des vers sont collées de chaque côté de la porte d’entrée.

Le réveillon

Puis vient le diner de fête, préparé avec des plats souvent réservés à cette occasion, et portant généralement des noms liés eux aussi à la santé, au bonheur et à la prospérité.

Lors du réveillon, les adultes offrent aux enfants des enveloppes rouges (Hongbao) contenant de l’argent. Le montant est souvent un chiffre porte-bonheur. 

Comme en occident, on attend impatiemment minuit en dînant, jouant, échangeant des vœux etc…  avec force chapelets de pétards dans les rues et jardins afin d’éloigner les influences néfastes.
Veiller tard lors de cette soirée particulière est un gage de longévité.

Premiers jours de l’année

Traditionnellement, le premier jour de la nouvelle année est consacré à une visite au temple ainsi qu’à la tombe des ancêtres. Plus tôt se déroule cette visite, plus l’année nouvelle apportera de bienfaits.

Les jours suivants sont occupés par les visites à la famille et amis proches. 
Le huitième jour suivant le nouvel an donne lieu à une fête qui célèbre l’anniversaire du Dieu du Ciel ou Empereur de Jade.
Le quinzième jour, se déroule la fête des lanternes. Elle marque la fin des festivités de la nouvelle année. Durant celle-ci, les habitants défilent dans les rues avec des lanternes colorées, décorées de toutes sortes de signes, idéogrammes auspicieux, signes du zodiaque, animaux, devinettes etc… A l’origine (dynastie Han, -206 à – 220) cette fête avait pour but d’honorer la lune, les étoiles et l’Unité Suprême sous sa forme manifestée : l’univers.
Tout ceci s’achève par un feu d’artifice et un lâcher de lanternes blanches qui s’élèvent dans le ciel en nuages denses. Plus elles s’envolent haut et loin, plus le vœu formulé lors de son envoi a des chances d’être exaucé.

Astrologie populaire

Que nous réserve ce Tigre d’Eau Yang ?
D ‘après la tradition astrologique populaire, l’année sera propice aux actions créatives, aux prises de risque et à l’espoir. Acceptons-en l’augure…
Le caractère du tigre nous dit qu’il faut aussi s’attendre à quelques mouvements de rébellion.
Pour être en harmonie avec cette période, il faudra cultiver les émotions profondes dans le cadre de nos relations ainsi que la tempérance et l’imagination.
Tout cela ne peut pas nuire.

Maintenant que vous savez quoi faire… 

Toute l’équipe de l’Institut vous souhaite une Bonne Année !

fête chinoise des lanternes